Comment ça marche ?

 

La luminosité, captée par les modules photovoltaïques, est directement transformée en électricité (courant continu) par les cellules des panneaux.

L’onduleur transforme par la suite ce courant continu en courant alternatif, qui peut être  injecté dans le réseau public ou utilisé directement par le producteur.


  - Cas de vente totale de la production.

Le schéma ci-dessous montre le principe de fonctionnement d’une installation solaire photovoltaïque injection réseau. L'électricité produite par l'installation est vendue en totalité à EDF, selon un tarif pré-établi par contrat pour une durée de 20 ans.

Cette solution n'est rentable que si la production vendue sur 20 ans dépasse le coût d'achat de votre installation (Pièces et main d'oeuvre).

Exemple

Pour une installation de 3kW, intégrée au bâti, le tarif d'achat est de 24.29 centimes/kWh (dernier trimestre 2016). La production annuelle d'une telle installation est d'environ 3200kWh, soit une production vendue à EDF de                       3200x0.2429 = 777€/an. Pour 20ans, 777x12= 15540€. Ceci est un rapide estimatif mais il montre clairement que vous ne devez ABSOLUMENT PAS payer votre installation plus de 15000€ TTC pour espérer rentrer un jour dans vos frais.

Alors GARE aux marchands de rêve !!!

 

Lors de la réalisation de l'installation, on distinguera alors

  • Le système de production elle même qui comprend les panneaux solaires, l'onduleur et le système d'intégration, réalisée par votre installateur QualiPV.
  • Le contrat de raccordement au réseau électrique de distribution ERDF.
  • Le contrat d'achat de l'électricité produite par l'installation émis par EDF Obligation d'achat.

- Cas de consommation de la production.

On parle alors d'auto-consommation. L'électricité fabriquée par l'installation est consommée par le producteur, soit en temps réel (donc en journée) soit après stockage dans des batteries.

Ci-dessous, le principe d'auto-consommation, sans stockage.

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 19 Avril 2017 17:39